Raconter l’histoire d’un produit, son processus

Et si l’on racontait l’histoire d’un produit, depuis sa conception jusqu’à son éventuel recyclage ?

Érik Orsenna le souligne très bien dans l’émission “De causes à effets” du samedi 11 juillet 2020, sur France Culture :

Raconter toute l’histoire de chaque produit”, du processus d'”écoconception” (même si ce terme, je suis d’accord, relève du jargon ambiant).

Raconter l’histoire depuis le début, depuis la naissance et jusqu’au bout“, et après la mort (du produit donc). Ou l’importance du récit !

En passant, il est d’ailleurs très appréciable de l’entendre qualifier de “débile” une de ses anciennes thèses d’économie (peu d’hommes sont prêts à mettre de côté leur ego jusqu’à reconnaître des erreurs).

Aujourd’hui poursuit-il, il prendrait en compte “la différence entre le prix et le coût“.
C’est-à-dire, en effet, prendre l’ensemble du coût.

J’en ai parlé d’ailleurs l’année dernière dans une réflexion qui portait, au départ, sur le storytelling… Je vous invite donc à lire notamment mon dernier paragraphe, à partir de la page 7.

Impact

Tout comme je l’avais évoqué sous forme de clin d’œil dans cet article de 2014.

Dans cette même émission, l’autre invité, Gilles Bœuf, évoque l’importance fondamentale de l’éducation.
Un constat que j’avais également avancé dans cet article de blog ici-même – et toujours d’actualité, hélas a-t-on envie de dire.

 

Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *